› Covid-19

La Manche compte, au 2 Janvier 2021, 65 hospitalisations pour Covid-19, dont 5 patients en service de réanimation. Depuis le début de l'épidémie, 808 personnes ont été hospitalisées, 109 ont séjournées en réanimation et 138 sont décédées du Covid-19.
A ce jour, le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas déclarés) est stable et le taux de reproduction, soit lorsqu'un cas de Covid-19 (qu'il soit symptomatique ou non) contamine une autre personne, est de 0.95.

Comment lutter contre le Covid-19 ?

- les gestes barrières (vous les connaissez tous : masques, lavage des mains, respect de la distanciation physique). Cela sauve des vies.
- le "Tester, alerter, protéger" : faites-vous tester en cas de symptômes (toux, fièvre, courbatures, fatigue inhabituelle, perte du goût et/ou de l'odorat, mal de gorge, mal de tête).

Si vous êtes un cas contact, les test PCR sont totalement pris en charge par l'Assurance Maladie et ne nécessitent pas de prescription médicale. En attendant le résultat, isolez-vous pour protéger vos proches.
L'application Anticovid permet aux utilisateurs d'être alerté ou d'alerter rapidement en cas d'exposition au Covid-19.

La vaccination

La stratégie vaccinale vise 3 objectifs de santé publique :
1) Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie,
2) Protéger les soignants et le système de soin,
3) Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination.

Elle repose sur 3 principes : non obligatoire, gratuité, Haute Sécurité.

Le vaccin Pfizer/BioNtech a été validé par l'Agence Européenne du Médicament et par la Haute Autorité de Santé.
Il a été testé sur 43 000 personnes de 16 à 85 ans, a une efficacité de 95%, des effets secondaires bénins et transitoires (douleur au point d'injection, fatigue, maux de tête). Une consultation médicale préalable identifie les contre-indications (essentiellement allergiques). 2 doses sont nécessaires à 21 jours d'intervalle.
En Normandie, la vaccination démarre au 4 Janvier pour une phase pilote jusqu'au 17 Janvier. Pour le lancement de la campagne, 15 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ont été identifiés par l'Agence Régionale de Santé qui pilote la mise en route de la vaccination. Seront vaccinés les résidents et les professionnels y exerçant et présentant un risque élevé (plus de soixante-cinq ans ou comorbidité). 310 résidents sont éligibles sur 4 structures dans la Manche (Cherbourg, Avranches, Cérences). Pour les 6 138 résidents des autres structures, la vaccination devrait débuter après le 18 Janvier. Puis à partir de Mars 2021 commencera la phase 2 : les personnes de plus de 75 ans, les plus de 65 ans avec pathologie ainsi que les professionnels de santé et du médico-social de plus de 50 ans et atteints d'une pathologie. La phase 3 concernera les autres tranches de la population.

La pandémie persiste. Pour en venir à bout et éviter les catastrophes humaines, économiques et culturelles, faisons-nous vacciner dès que cela est possible.

Jacques Chotard