Marée Météo

Patrimoine

avant-propos

 

Par Jean Barros Membre du G.R.A.C. et de la Société d'Archéologie et d'Histoire de la Manche.

Le GRAC   :  GROUPE  DE  RECHERCHES   ARCHEOLOGIQUES  DU  COTENTIN    

La SOCIETE  d'ARCHEOLOGIE  et  d'HISTOIRE  de  la  MANCHE   en savoir plus
PORT-BAIL  PATRIMOINE  ARCHEOLOGIQUE  et  HISTORIQUE    en savoir plus

Est-il nécessaire de rappeler que le Cotentin possède un riche patrimoine? Il n'est pas une commune qui ne soit dotée, au moins, d'une église et d'un manoir remarquables. De nombreuses communes possèdent même plusieurs manoirs, maisons rurales, moulins, croix de chemins dont très peu sont protégés au titre des monuments historiques.
Port-Bail fait partie de ces communes avec deux églises ( Saint-Martin et Notre-Dame ), une chapelle ( Saint-Siméon ), un ancien prieuré de l'abbaye de Lessay, les restes d'un édifice reconnu comme étant un baptistère paléo-chrétien, quatre manoirs ( le Dicq, la Comté, Lanquetot, Montfiquet ); trois fermes-manoirs ( La Valette, La Volière, Saint-Siméon ), de nombreuses maisons rurales ( dont le remarquable ensemble du Hamel-au-Bel ), les ouvrages portuaires du XIXème siècle ( cale de la Caillourie, reste de jetée submersible en pierres sèches, digue-route et " pont aux 13 arches " ) ... en savoir plus
N'apparaissent dans cette rubrique que les édifices ouverts au public (voir page office de tourisme pour les visites) Tous les autres éléments du patrimoine sont répertoriés dans la rubrique "histoire et archéologie"

 

EGLISE SAINT MARTIN

L'église Saint-Martin est aujourd'hui l'église paroissiale de Portbail; elle était autrefois l'église paroissiale de Gouey, l'église Notre-Dame étant l'église paroissiale de Portbail.
Portbail et Gouey ne forment plus qu'une seule commune depuis 1818; la paroisse Notre-Dame de Portbail fut rétablie à titre de succursale en 1827. La fusion des deux paroisses fut de nouveau réalisée, définitivement en 1909.
Dans la soirée du 16 au 17 juin 1944 ... en savoir plus

 

EGLISE NOTRE-DAME

 

Située en bordure du havre de Port-Bail, l'église Notre-Dame est un lieu d'expositions d'avril à septembre. C'est le plus ancien monument religieux de Port-Bail. Les chartes de l'Abbaye de St Wandrille font état de l'existence de Port-Bail au VIIè siècle (670/687) et d'un monastère qui aurait été détruit par les Normands en 856. C'est ce monastère restauré en 1026, qu'il convient d'attribuer l'origine de l'Eglise Notre-Dame, d'abord église monastique, puis église paroissiale qui a cessé de l'être en 1909.Le plan primitif a été modifié par l'adjonction des deux chapelles :

  • Ste Barbe, qui constitue la tour (XVème siècle)
  • St Jacques, la chapelle seigneuriale (XVIème siècle),

Elle garde de son histoire une charpente en bois du XVème, une litre funéraire peinte, des statues en pierres polychromés du XVIème siècle, des dalles funéraires et de magnifiques chapiteaux historiés du XIIème siècle. Sa tour fortifiée a eu plusieurs fonctions : tour de guet, garde pour la défense, caserne et aujourd'hui elle sert de point d'amer (point de repère) aux bateaux pour entrer dans le havre. en savoir plus

Visites guidées toute l'année pour les groupes et visites guidées individuelles pendant les vacances scolaires. Réservation auprès de l'Office de Tourisme.

En juillet et août, visites du mardi au samedi : 10h30 à 12h30 et 15h30 à 18h30, le dimanche de 15h30 à 18h30.

 

 


BAPTISTERE GALLO-ROMAIN

Découvert en 1956, en faisant les travaux pour l'école primaire, le baptistère à piscine de Port-Bail a l'originalité d'être hexagonal. Vestige, daté sous réserve, du VIème, c'est le seul baptistère retrouvé au nord de la Loire. Le baptême par immersion y était pratiqué par l'évêque pendant la nuit de Pâques. Il était alimenté en eau par une source dont on a retrouvé les traces en 1958. Il fut transformé en chapelle funéraire St Michel entre le VIIème et le XIIème siècle, est rasé en 1697 à cause de sa vétusté. en savoir plus

Un rendez-vous avec l'histoire à ne pas manquer !! Visite extérieure exclusivement.

 

 

CHAPELLE ST SIMÉON

Elle existait déjà à la fin du XIIème siècle-bien que ses parties les plus anciennes ne semblent pas remonter au-delà du XIVème siècle-puisqu'à cette époque elle servait au culte parroissial pendant la semaine ( Livre Noir de l'évêché de Coutances ). Cette chapelle est dédiée à Saint-Siméon le Stylite, ou l'ancien, au haut d'une colonne dans l'isolement le plus complet, à la vie contemplative, la prière et l'exhortation des foules. Il mourut en 459 à Antioche. ... en savoir plus